Aux roches de Marlin le Samedi 15 Mars 2014

Soin des lieux sacrés et leur réactivation

C’est une invitation à vous rendre sur des lieux sacrés près de chez vous ou peut-être plus loin. Vous avez peut-être senti un appel pour un lieu en particulier, comme c’est le cas pour moi aux Roches de Marlin à côté de Sainte-Croix-en-Jarez.
Même si ce n’est pas le cas, je vous invite à aller sur un de ces lieux et à voir sur place ce que vous sentez ou bien percevez.

Voici le début et la naissance de cet appel. J’ai senti depuis quelques temps que je devais me rendre aux Roches de Marlin sans savoir pourquoi. Je connaissais déjà un peu l’endroit.

En début d’année, j’ai fait un voyage chamanique avec une amie praticienne pour savoir un peu ce vers quoi l’année nouvelle allait nous conduire. J’avais vu d’abord le contact avec la Nature que je devais travailler encore plus et concrètement par tout ce qui s’y rattache , enfin des pyramides et notre histoire au sens large (même cachée) incluant les civilisations passées qui devait plus attirer mon attention.

Cela m’a conduit à m’intéresser aux pyramides mais aussi à tous les lieux telluriques de la Terre, qui sont très nombreux.

Assez récemment, j’ai compris ceci : mon appel pour les Roches de Marlin était en fait un appel pour essayer de guérir le lieu et le réactiver. Je me laisse guider par mon intuition aussi ai-je gardé cela en tête en me disant que j’irais bien y faire un tour un jour.

Puis mon amie Katia a fait un voyage qui fut réellement très fort et qui est relaté par elle-même ici : Appel de la Terre

Lorsqu’elle me l’a raconté, nous avons alors fait un lien évident avec cet appel vers un lieu sacré que j’avais.

Ce sont les Esprits et l’esprit de la Terre qui nous appellent.

Je ne sais pas les conséquences que cela peut avoir mais je me dis qu’il faut aller jusqu’au bout, que même une goutte d’eau de plus est toujours bénéfique.

Alors je ressens le besoin de faire passer le message et vous invite à faire de même.

Allez sur un lieu sacré, qu’importe son « importance » si je puis dire. Et surtout pour les praticiens chamaniques, faites y tout ce qui vous ressentez devoir y faire : extractions, psychopompes, recouvrement d’âme, appel pour le Petit Peuple, réactivation de l’énergie de la Terre, canalisation de celle du Ciel… les praticiens énergétiques aussi peuvent y agir mais même pour les autres, car l’intention est le plus important.

Ces lieux ont souvent été « souillés » par différentes activités humaines ou présences, et ils demandent à être nettoyés, honorés et gardés.

L’Homme, avec le cœur corrompu, est toujours dans cette volonté de Prendre depuis longtemps (même si aujourd’hui l’ampleur du phénomène est mille fois pire), il cherche à vouloir prendre et puiser le pouvoir de la Terre dont ses ressources.  Encore et toujours la volonté de pouvoir…

Ces lieux sacrés sont des points vitaux de la Terre, dans lesquels on peut encore mieux sentir son pouvoir. Ils doivent être respectés, soignés et réactivés si besoin. Ce sont des lieux de recueillement qui sont en fait très importants pour Nous tous.

Je ne vais pas raconter en détails tout le travail que j’ai fait aux Roches de Marlin. Je ne sais même pas si cela est suffisant en soi pour lui. Mais je pense que j’y reviendrai.

J’aimerais cependant juste vous dire que j’ai été « accompagné » : par des corbeaux qui ont entre autre suivi étonnamment ma sortie d’autoroute pour me rendre à Sainte-Croix, un faucon hobereau qui me regardait pendant que je faisais mon dernier voyage sur le lieu et s’est envolé alors que je me levais, révélant ainsi sa présence.

Ce ne sont peut-être que coïncidences et subjectivités de ma part, mais personne ne peut être à notre place et sentir en nous la présence de ce Pouvoir Sacré (Wakan Tanka comme l’appelle les Lakotas), qui est d’ailleurs tellement amenuisé en ville.
C’est le fait de le sentir qui nous fait comprendre dans le cœur que tout est connecté, que nous ne sommes pas seuls.

Voici ce que j’ai vu et ressenti : en renouant avec ces lieux et en les réactivant, on peut former une grille énergétique pour influencer positivement dans l’invisible, mais également faire comprendre à la Terre et aux esprits (dont le Petit Peuple) que tous les êtres humains n’ont pas oublié la Terre et que certains veulent s’occuper d’elle et l’aimer.

C’est cela aussi qui nous permettra de retrouver la Voie Rouge, ou l’esprit Indien qui m’habite mais qui peut habiter tout le monde.
Pourquoi ce nom ? C’est tout simplement parce que les amérindiens incarnent ce mode de vie au plus proche de la Nature sauvage, qu’ils aiment telle qu’elle est et souhaitent plus que tout laisser intact sa beauté et sa pureté.

C’est un nom en hommage à ce qu’ils ont vécu et aux enseignements qu’ils nous transmettent mais il va de soi qu’il n’est pas leur apanage à eux seuls et toutes leurs nations, mais qu’il est présent chez bien d’autres sur Terre. Et je le souhaite de tout cœur, de plus en plus.


Si vous avez des questions, surtout n’hésitez pas. Si vous souhaitez me proposer de vous accompagner vers un de ces lieux, j’accepterai avec Joie et selon mes disponibilités : pour me contacter


Il est grand temps que nous montrions au Ciel, à l’Univers que nous avons compris et que vous souhaitiez réparer le passé et repartir sur de nouvelles bases justes.

Pour nos enfants, les générations futures et tous les Enfants de la Terre,

Mitakuye Oyasin

Patrick L.

16/03/2014

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • DUREL(mardi, 28. juillet 2015 22:18)

    Bonjour,
    Merci pour votre partage.
    Egalement je souhaitai partager mon ressenti.
    Je suis très attirée par ce lieu magnifique,magique,hors du temps.Je m’y sens chez moi reliée aux éléments.
    Je m’y rend souvent (j’habite dans le coin)en fin de journée.
    Au plaisir de vous y rencontrer peut être.

    Karine

  • Patrick L.(samedi, 01. août 2015 11:00)

    Bonjour Karine,

    Merci pour votre message 🙂

    Oui c’est vraiment un lieu magique.
    J’y serai samedi prochain dans la matinée pour un atelier si vous n’êtes pas très loin on pourrait s’y retrouver.

    Amitiés
    Patrick